"Les Parcours du Cœur sont importants pour moi, j’y participais quand j’étais enfant !"


Mathieu Debuchy, Arsenal FC et Equipe de France de footballmathieu-debuchy

 

Vous êtes souvent sollicité pour parrainer des événements ou des associations. Pourquoi avoir répondu oui aux Parcours du Cœur ?

Pour moi, c’est tout naturel de soutenir les Parcours du Cœur dans le Nord – Pas de Calais, car j’y ai participé quand j’étais enfant. C’est un événement dans la région, tout le monde connaît les Parcours du Cœur. C’est important pour moi d’inciter les jeunes à y participer, car ils symbolisent l’activité physique et l’hygiène de vie.

 

C’est l’occasion pour vous de faire passer aux jeunes un message sur l’importance de l’activité physique ?

Il faut qu’ils se rendent compte qu’ils doivent prendre de bonnes habitudes très jeunes ! Pas besoin de faire du sport tout le temps, mais c’est vraiment bien d’en faire de temps en temps pour être en bonne santé. Un peu d’activité physique chaque jour, c’est idéal. Et aussi avoir une alimentation équilibrée, éviter trop de graisses et de sucres. Bouger et bien manger, c’est garder la santé !

 

 

Mais il y a aussi une dimension plaisir dans l’activité physique et le sport ?

Oui, on prend beaucoup de plaisir dans le sport. A mon niveau aussi, même si nous avons parfois beaucoup de contraintes, on se fait toujours plaisir à l’entrainement, dans les compétitions… C’est ce qui nous motive au-delà de tout le reste ! Quand on se sent bien dans son corps, on est bien dans sa tête !

 

Vous aussi, vous prenez soin de votre cœur ?

J’ai une préparation physique très soutenue et une alimentation adaptée, de ce côté-là, cela va plutôt bien… !

 

Un conseil pour tous ?

Il n’y a pas d’âge pour faire du sport, pratiquer une activité physique et avoir une alimentation équilibrée. Une bonne hygiène de vie va permettre d’éviter les maladies cardiovasculaires. Il faut absolument en être conscient.

 

En Angleterre, on se préoccupe de l’hygiène de vie des enfants ?

Mes enfants vont à l’école à Londres. Il y a beaucoup d’activités physiques à l’école en Angleterre. Et à la cantine, on sent qu’ils essaient d’équilibrer les menus.

Ils nous soutiennent

Facebook FFC Nord - Pas de Calais